Subvention de 1,5 million de dollars pour le CICADA

Le Centre pour la conservation et le développement autochtones alternatifs (CICADA), une équipe à laquelle les professeurs Dimitri della Faille et Thibault Martin du Département des sciences sociales de l’UQO sont associés vient d’obtenir une subvention de 1,5 million de dollars du FRQSC pour une durée de cinq années. Cette subvention a été obtenue dans le cadre des Regroupements stratégiques. Le CICADA est un centre de recherche multidisciplinaire dirigé par le professeur Colin Scott de l’Université McGill. Son objectif est de s’appuyer sur le potentiel conceptuel et pratique des peuples autochtones pour générer des modes de protection de l’environnement innovateurs et des visions alternatives de développement. Le centre regroupe les projets et programmes de soixante-deux membres réguliers et collaborateurs qui témoignent d’une profonde expérience en matière de recherche en partenariat avec les peuples autochtones du monde entier. Les perspectives comparatives entre les Amériques, l’Afrique de l’Est et l’Australie sont particulièrement mises de l’avant.

http://uqo.ca/nouvelles/15573

cicada_logo-574x113

Discours à propos du rôle de l’expertise dans les processus de prise de décision en développement international

Mon nouvel article est maintenant disponible. L’article portant sur les discours portant sur l’expertise et les processus de prise de décision en développement international a été écrit avec Laurent Paradis-Charette et Valérie La France-Moreau, toutes-tous deux étudiante-étudiant à la maîtrise en développement international à l’Université du Québec en Outaouais.

Nous proposons dans cet article une réflexion critique sur l’insertion de l’expertise dans les processus de prise de décision en développement international à partir d’une revue de la littérature. Nous montrons que la plupart des réflexions à propos de l’expertise la placent en relation avec une tendance générale à la technicisation des prises de décisions ainsi qu’en relation avec une hiérarchisation des connaissances. Nous proposons une typologie de classification des différentes positions à l’égard de l’expertise, de son inscription institutionnelle, de sa participation à des processus décisionnels et de son rôle.

Mots clés : savoir-faire, acquisition des connaissances, prise de décision, coopération internationale

This article proposes a critical examination of the use of expertise in decision-making processes in the field of international development. Based on a literature review, we show that most writings place expertise in its relationship to a general tendency to emphasize decision-making as a technical issue and to put it in relation with a hierarchy of knowledge. We outline a classificatory typology of the various positions regarding expertise, its institutional inscription, its participation to decision-making, and its role.

Key words: expertise, knowledge acquisition, decision making, international cooperation

http://www.erudit.org/revue/ps/2016/v35/n2-3/1037016ar.html

Dimitri della Faille, Valérie La France-Moreau et Laurent Paradis-Charette (2016) « Discours à propos du rôle de l’expertise dans les processus de prise de décision en développement international », Politique et Sociétés, vol. 35, n. 2-3, pp. 215-237.

Subvention de recherche du Fonds France Canada pour la recherche (FFCR) pour le professeur della Faille et son équipe

arton3747-317x94

Une nouvelle équipe de recherche dont fait partie le professeur della Faille a obtenu une subvention de recherche du Fonds France Canada pour la recherche (FFCR). Cette subvention a été octroyée à l’équipe dirigée par les professeurs Élias Rizkallah (UQAM) et Thierry Guilbert (Université de Picardie Jules Verne) dans le cadre d’un concours très compétitif, dans le programme « nouvelles collaborations de recherche ».

La subvention de près de 15 000 Euros obtenue par l’équipe constituée de six professeures-eurs de France et du Québec servira à développer un partenariat de recherche. L’objectif de cette nouvelle collaboration de recherche est d’établir un partenariat interdisciplinaire en analyse des discours d’austérité dans le cadre d’une réflexion sur l’évolution actuelle des démocraties dans les sociétés occidentales et les formes contemporaines d’exercice du pouvoir.

http://uqo.ca/nouvelles/10688