Dissection d’un discours à propos des conflits sociaux : le cas du projet Camelot

Dissection d’un discours à propos des conflits sociaux : le cas du projet Camelot

Della Faille, Dimitri (2010) “Dissection d’un discours à propos des conflits sociaux : le cas du projet Camelot”, Revue canadienne d’études du développement, vol. 30, n. 3-4, pp. 457-481.

RÉSUMÉ:
Dans les années 1960, aux États-Unis, la résolution de conflits apparaît en sociologie comme une solution temporaire et initiale à une période de développement en Amérique latine. Dans cet article, nous examinons le cas du projet Camelot (1964-1965) dans ses logiques disciplinaires et organisationnelles. Nous y comparons l’état de la connaissance sociologique sur les contextes étrangers à celui de l’anthropologie. Alors que les initiatives militaires au Moyen-Orient semblent être assorties de projets d’études en sciences sociales (p. ex. l’Initiative Minerva et le Human Terrain System), l’examen de Camelot semble, plus que jamais, nous offrir une occasion de réflexion critique sur l’interaction entre connaissance scientifique et objectifs stratégiques.

ABSTRACT:
In the 1960s, conflict resolution appeared as a topic in American sociology as a temporary and initial phase of development in Latin America. In this paper, we examine the case of Project Camelot (1964–1965) through its relationship with its disciplinary and organizational histories. Additionally, we compare the state of knowledge about foreign contexts within sociology and anthropology. With the current growing use of the Social Sciences in military efforts in the Middle East (i.e. the Minerva Initiative and the Human Terrain System), the study of Camelot offers an opportunity to critically reassess the interaction between scientific knowledge and strategic agendas.