Essai de Oumoussilma Mohamed

Supervision de travaux de recherche aux cycles supérieurs

Résumé de l’essai de Oumoussilma Mohamed

LA SITUATION SOCIOLINGUISTIQUE DES COMORES : ENJEUX ET DÉFIS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’ARCHIPEL

ESSAI PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DU PROGRAMME DE MAITRISE EN SCIENCES SOCIALES PROFIL DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL

NOVEMBRE 2017

L’étude de la situation sociolinguistique de l’archipel des Comores est donc un moyen de mettre en avant les enjeux linguistiques sur le développement économique, social et politique de la langue comorienne. L’objectif est de souligner que la langue première et de préférence d’une population ne doit pas être négligée si on veut voir une amélioration de la situation de sous-développement du pays. Certes les politiques linguistiques sont délicates à mettre en place pour différentes raisons : passé colonial, les divergences entre les communautés (pour le cas des Comores on veut éviter qu’une variante prenne le dessus sur les autres), la difficulté à valoriser le comorien comme un moyen d’émanciper la population à plusieurs niveaux, les difficultés de réformer l’éducation qu’elle soit religieuse ou séculaire.

Néanmoins, on s’aperçoit que des actions sont possibles et que les résultats sont positifs au niveau social, les citoyens se sentent intégrés et s’investissent donc beaucoup plus. Au niveau économique, la mise en place de matériels didactiques adaptés représente un coût dans l’immédiat mais sur le long-terme cela va engendrer de l’emploi (enseignants, traducteurs, interprètes, chercheurs) et assurer une stabilité économique dans le pays. Et au niveau personnel la valorisation de la langue assure aussi une estime de soi, des capacités de chaque individu à jouer un rôle dans la société.

Retour à: Supervision de travaux de recherche aux cycles supérieurs.