Une lecture sociocritique des rapports nord-sud à partir de l’analyse d’un corpus de fraudes Internet à la nigériane

Va nouvelle publication, un chapitre de livre est maintenant disponible : « Une lecture sociocritique des rapports nord-sud à partir de l’analyse d’un corpus de fraudes Internet à la nigériane ». Le professeur Adama Samaké, de l’Université de Cocody-Abidjan (Côte d’Ivoire) a assuré la direction de cet ouvrage collectif.

sociocritique adama samake

L’ouvrage est disponible ici: Éditions Publibook Université

Le chapitre est disponible ici (sur mon site): Une lecture sociocritique des rapports nord-sud à partir de l’analyse d’un corpus de fraudes Internet à la nigériane

RÉSUMÉ

« Une lecture sociocritique des rapports nord-sud à partir de l’analyse d’un corpus de fraudes Internet à la nigériane » est le dernier chapitre qui compose la première partie. Dimitri Della Faille, son auteur, y fait une analyse socio-sémantique d’un corpus de « fraudes 419 » constitué entre 2007 et 2011. Constatant que la littérature est lacunaire sur le sujet, il entend montrer le caractère littéraire de ces textes. Ainsi, il s’évertue à étudier leur processus de production et à analyser leurs stratégies linguistiques et leurs trames narratives. Ce qui lui permet de dégager leurs enjeux orthographiques et grammaticaux. La lecture sociocritique sert ici de prétexte à l’élaboration d’un chantier plus vaste: celui de contribuer à une réflexion sur le rôle de l’écrit et des représentations sociales dans le cadre de relations inégales à l’échelle mondiale. Les enjeux socio-économico-politiques que Dimitri détermine lui permettent de (re) poser la problématique du centre et de la périphérie dans le système mondialisant contemporain. Aussi, arrive-t-il à se faire une idée de la place de l’Afrique dans le monde contemporain. Il constate, au demeurant, que le substrat idéologique des textes de « fraude 419 » repose sur l’expression d’une spécificité culturelle, d’une identité.

Présentation du livre

La sociocritique est une théorie ouverte en raison de son caractère syncrétique. La variabilité des sociolectes d’un espace à l’autre fait d’elle un lieu d’élaboration d’outils méthodologiques. Ses ressources insuffisamment exploitées, de nombreuses zones d’ombre échappent à la critique. Le projet de cet ouvrage est par conséquent d’entreprendre un travail de réévaluation méthodologique, mais aussi et surtout de lancer un appel à l’élaboration d’une école de sociocritique en Afrique, afin de valoriser la particularité du jeu textuel africain, de montrer sa socialité et son discours historique exceptionnel.

Après un premier volume théorique consacré à la sociocritique appliquée à la littérature africaine, c’est presque naturellement qu’A. Samaké en propose aujourd’hui le pendant illustratif et comme pragmatique. Aussi réunit-il ici une douzaine d’études qui interrogent les liens entre textes et sociétés africains d’une manière pointue et attentive. Des études qui touchent à la politique, à l’histoire, à l’idéologie, à l’oralité, qui mettent ainsi toutes en évidence la validité d’une approche riche de perspectives interprétatives.

Référence bibliographique

Dimitri della Faille (2013) « Une lecture sociocritique des rapports nord-sud à partir de l’analyse d’un corpus de fraudes Internet à la nigériane » dans La Sociocritique : essai d’analyse textuelle, Adama Samake (Sous la direction de), Éditions Publibook Université.